Aperçu historique

25.jpeg1

Située à l’extrême sud de la province de Sienne, en Toscane, Chiusi est la destination idéale pour tous ceux qui veulent se plonger dans l’histoire, mais aussi redécouvrir et savourer les plaisirs d’une terre simple et généreuse, riche en saveurs, anecdotes et traditions.
Les origines de Chiusi remontent à la fin du IIe millénaire av. J.-C., quand sur ses collines surgissent des villages d’agriculteurs et de bergers. Grâce à la fertilité des sols alluviaux et aux voies de communication, terrestres et fluviales, Chiusi-Clevsin devient une des plus importantes villes étrusques. Le sommet de sa puissance se situe à la fin du VIe siècle av. J.-C. quand, sous le commandement du roi Porsenna, elle assiège Rome et la soumet pendant une brève période. En 89 av. J.-C., avec l’extension à ses habitants de la citoyenneté romaine, Chiusi entre définitivement dans l’orbite politique de Rome. La ville continue encore à prospérer à l’époque impériale, car Chiusi-Clusium reste un point de passage fondamental sur la voie consulaire Cassia et sur le fleuve Clanis, à ce moment-là navigable jusqu’au Tibre. À partir du IIIe siècle ap. J.-C., la ville devient un important centre de diffusion du christianisme, comme en témoignent les deux catacombes, Sainte-Mustiola et Sainte-Catherine, ainsi que la Cathédrale de Saint-Secondiano. Aux siècles suivants Chiusi est aussi le siège d’un duché lombard, après quoi, elle entre dans une longue période de décadence. Le moment le plus difficile de son histoire coïncide avec la formation du grand marécage du Val di Chiana et il faut attendre le XIXe siècle pour que l’ assainissement complet de la vallée lui rende son prestige.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Facebook

Twitter